Paramètres personnalisés

  • by Rainer Erich Scheichelbauer
  • Tutorial
  • – Modified on

Les paramètres personnalisés peuvent faire des choses très très chouettes. Vous pouvez régler vos informations de polices plus précisément, activer des filtres au moment de l’exportation et bien d’autres choses très cool exécutées en traitements par lots à l’exportation.

Anatomie d’un paramètre personnalisé

Pour ajouter un paramètre personnalisé, allez à Fichier > Informations de police… >, dans les onglets Police, Masters ou Instances. Afin d’ajouter un paramètre, cliquez sur le bouton plus à côté de la section Paramètres personnalisés de l’onglet respectif.

L’ajout de paramètres fait apparaître une entrée additionnelle avec des champs Propriété et Valeur. La propriété est le nom du paramètre et la valeur est son contenu. Pour découvrir les paramètres disponibles, il vous suffit de cliquer sur le symbole de menu déroulant à droite de Nouvelle propriété:

Vous pouvez également entre le nom de la propriété en l’inscrivant au clavier. La propriété demeurera en gris jusqu’à ce que Glyphs reconnaisse le nom comme une appellation enregistrée de paramètre.

Cliquez ou appuyez sur tabulation pour placer le curseur dans le champValeur afin d’inscrire le contenu du paramètre. Selon le type de paramètre, soit vous inscrivez directement les données dans le champ, soit vous verrez un dialogue apparaître:

Vous pouvez glisser ou réarranger les paramètres. En général, l’ordre des paramètres n’a pas d’importance, excepté pour le paramètre Filtre (voir ci-après).

Les paramètres dans l’onglet Police de la fenêtre des Informations de police s’appliquent à toute la police, par contre, ils sont annulés par les paramètres de même nom dans l’onglet Instances.

Presque tous les paramètres de l’onglet Masters ont des valeurs sous forme de nombres, car ils seront interpolés dans un réglage Multiple Master. Si vous utilisez des paramètres dans ce cas, assurez-vous qu’ils sont compatibles entre les masters. Autrement, Glyphs sera incapable d’interpoler entre les masters. Plusieurs valeurs de mesures verticales peuvent être contrôlées à cet endroit. Comme pour un paramètre de police, un paramètre de master sera annulé par un paramètre d’instance de même nom.

Les paramètres dans l’onglet Instances s’appliquent directement à la police respective qui sera exportée. Les paramètres d’instance outrepassent les paramètres de police et de masters.

Les paramètres personnalisés ont plusieurs utilisations. La majorité d’entre eux vous donne le choix de définir (ou vous aider à calculer) une valeur dans la police OpenType finale; ces paramètres sont appliqués à l’exportation. Par exemple, glyphOrder influence l’organisation des glyphes dans le fichier de police exporté.

Certains paramètres influencent seulement l’apparence de la police dans un onglet Édition. Par exemple, EditView Line Height vous permet de régler la distance de la ligne pour une édition sur plusieurs lignes dans un onglet Édition.

Pour une liste complète des paramètres avec leur description, allez voir l’annexe du manuel Glyphs, ou bien cliquez sur le bouton Aide à côté de la liste des paramètres.

Propriétés UFO3

Toutes les propriétés définies dans la spécification d’informations de police UFO3 sont disponibles comme des paramètres personnalisés dans Glyphs. Vous pouvez exclure le préfixe de table quand vous les entrez, ce qui est pratique. Par exemple, au lieu de postscriptUnderlineThickness, vous pouvez seulement inscrire underlineThickness.

L’un de mes préférés est sampleText (ou openTypeNameSampleText dans les spécifications UFO). Disons que je veux placer un tel texte modèle dans ma police. Tout ce que j’ai à faire est d’aller à Fichier > Informations de police… > Police (Cmd-I) et ajouter un paramètre personnalisé en cliquant sur le bouton plus. Comme propriété, je sélectionne sampleText. Je peux soit le taper moi-même, ou mieux encore, le choisir du menu déroulant. En tant que valeur, je choisis ensuite une phrase comique (bien entendu). Ensuite, j’exporte la police et je l’ouvre dans le Livre des polices. Je verrai ensuite le dialogue d’installation de polices si familier, qui me montre le texte modèle que j’ai tout juste entré:

Un autre exemple. Si vous livrez régulièrement des polices, ou encore les vendez sur une plateforme comme MyFonts, vous pourriez vouloir considérer enregistrer un ID de vendeur de polices chez Microsoft. En retour, vous obtiendrez un mot de quatre lettres que vous pouvez utiliser comme ID de vendeur et l’inscrire à l’intérieur de votre police. Prenez vendorID (ou son nom complet UFO3, openTypeOS2VendorID) en tant que propriété et votre ID de vendeur comme valeur.

Filtres

Vous savez déjà comment utiliser les filtres du menu Filtre. C’est parfois une meilleure idée de ne pas les appliquer immédiatement, mais plutôt de les entrer comme paramètres personnalisés et de les faire exécuter automatiquement à l’exportation de la police. Tout ce que vous avez à faire est d’aller à Fichier > Informations de police… > Instances (Cmd-I) et d’ajouter un paramètre personnalisé.

En tant que Propriété, sélectionnez Filter. La Valeur à cette structure générale: nom; valeur1; valeur2, c.-à-d., le nom du filtre, suivi de ses valeurs, séparées par des points-virgules. La plupart des filtres sont supportés en tant que paramètres personnalisés et même la plupart des filtres de tierce partie sont disponibles. Voici la liste des valeurs possibles pour les filtres intégrés de Glyphs:

AddExtremes;
OffsetCurve; <x>; <y>; <make stroke>; <position>
RemoveOverlap;
Roughenizer; <segment length>; <x offset>; <y offset>
RoundCorner; <radius>; <visual correction>
RoundedFont; <stem>
Transformations; LSB:<units>; RSB:<units>; ScaleX:<percentage>; ScaleY:<percentage>; Slant:<degrees>; SlantCorrection:<bool>; OffsetX:<units>; OffsetY:<units>; Origin:<value>; 
  • Tous les mots entre < et > sont des valeurs numériques.
  • Les valeurs booléennes pour <make stroke>, <visual correction> et <bool> sont 1 pour oui et 0 pour non.
  • La valeur de OffsetCurve, <position>, prend un petit nombre décimal, où 0.0 est équivalent à 0% et 1.0 à 100%.
  • Les valeurs <percentage>, par contre, prennent des nombres entre 0 et 100.
  • Dans Transformations, il n’est pas nécessaire de définir toutes les valeurs, mais seulement celles dont vous avez besoin.

Tous les filtres intégrés à Glyphs (ainsi que les filtres tiers) acceptent un paramètre supplémentaire include: ou exclude: à la fin de la ligne, suivi d’une liste de noms de glyphes séparés d’une virgule, p. ex.:

Transformations; LSB:-20; RSB:+20; include:A,B,C

Cet exemple va diminuer l’approche gauche de 20 et augmenter l’approche droite de la même quantité, ce qui déplacera le glyphe vers la gauche; mais uniquement pour les glyphes A, B et C.

Copier-coller des paramètres

Vous pouvez copier et coller les paramètres entre masters, instances, ou polices, tout simplement avec Cmd-C et Cmd-V. Assurez-vous de les sélectionner avant de les copier. Et puis cliquez sur le champ Paramètres personnalisés avant de faire coller, pour que Glyphs sache que vous voulez coller les données du paramètre.

Si vous essayez de coller dans l’onglet Masters sans d’abord activer le champ des Paramètres personnalisés, Glyphs se plaindra avec raison:

Vous pouvez coller dans plusieurs masters ou encore simultanément dans plusieurs masters. Faites Shift- ou Cmd-cliquez sur les masters ou les instances listées dans la barre latérale gauche, cliquez ensuite sur le champ vide des Paramètres personnalisés afin de l’activer, et puis terminez en faisant coller (Cmd-C).

Malheureusement, tant et aussi longtemps que plusieurs masters ou instances seront sélectionnés, Glyphs ne peut afficher le contenu du champ. Donc, afin de vérifier si l’action Coller a été réussie, à l’aide des touches flèches, vous pouvez vous déplacer rapidement entre les masters ou les instances et vérifier les Paramètres personnalisés individuels.

Vous pouvez même coller un paramètre dans un éditeur de texte. Vous obtiendrez quelque chose comme ceci:

(
    {
        Filter = "GlyphsFilterOffsetCurve; 40; 40; 1; 0.8;";
    },
    {
        InterpolationWeightY = 80;
    },
    {
        "Scale to UPM" = 800;
    }
)

Vous pouvez déjà anticiper dans quelle direction cela s’en va. Si vous êtes habile avec votre éditeur de texte, et que vous trouvez lassant de tabuler à travers tous les paramètres de la fenêtre, vous pouvez même rapidement faire une édition par lots de vos paramètres personnalisés dans votre éditeur, ou encore les faire calculer par un script, etc. À la fin, il vous suffit de les copier et coller dans Glyphs.


Traduction française de Nathalie Dumont.