Chiffres: les jeux de chiffres proportionnels, tabulaires, alignés et elzéviriens

  • by Rainer Erich Scheichelbauer
  • Tutorial

Créer les chiffres par défaut

Pour commencer, peu importe les autres choses que vous choisirez d’ajouter dans votre police, vous avez besoin de commencer par déterminer l’apparence de vos chiffres par défaut. Dans tous les cas, leurs noms de glyphe sont tout simplement:

zero one two three four five six seven eight nine

Cela ne fait pas de différence que vos caractères numériques par défaut soient tabulaires ou proportionnels, alignés ou elzéviriens. Vous n’avez pas besoin de les taper, mais ouvrez plutôt la catégorie Chiffres dans la barre latérale de l’onglet Police, faites un clic droit sur Chiffres standards, puis générez ceux qui manquent.

De plus, nul besoin d’indiquer à Glyphs ce qu’ils sont, car l’appli (bien entendu!) applique des raisonnements heuristiques pour les reconnaître: pour commencer, Glyphs mesure la hauteur de votre eight (huit), et de votre zero, et si le zero est plus petit que le huit d’au moins 17 pour cent, Glyphs déterminera que les chiffres par défaut sont elzéviriens. De la même façon, si la différence de chasse de tous les chiffres par défaut excède une unité, les chiffres seront considérés comme étant proportionnels. C’est important si vous voulez ajouter d’autres styles de chiffres.

Faire le reste

Maintenant que vous avez des chiffres par défaut, vous pouvez réaliser les trois autres sortes de chiffres. Ils ont les mêmes noms, suivis ensuite d’un point et de l’un des quatre suffixes suivants:

  • .tf: tabulaires alignés (‘tabular lining’)
  • .tosf: tabulaires elzéviriens (‘tabular old-style’)
  • .lf: proportionnels alignés (‘proportional lining’)
  • .osf: proportionnels elzéviriens (‘proportional old-style‘)

Puisque vos chiffres par défaut ont déjà l’un de ces styles, il ne vous reste plus qu’à créer le ou les autres styles que vous souhaitez inclure.

Une autre astuce sympa: par défaut, les composantes chiffres ne sont pas automatiquement alignées. Cela permet de réutiliser facilement les chiffres proportionnels pour faire les chiffres tabulaires et vice versa. Vous pouvez rapidement construire des variantes de chiffres avec des composantes en utilsant Glyphe > Ajouter des glyphes…, puis en inscrivant quelque chose du genre:

zero=zero.tf
one=one.tf
two=two.tf

…et ainsi de suite. Cet exemple crée zero.tf et insère à l’intérieur une composante zero. Même chose avec one (un), etc.; vous comprenez l’idée. Continuez jusqu’à ce que vous ayez quatre styles, l’un d’eux étant le style par défaut:

Tout ce qu’il vous reste maintenant à faire est d’aller à Fichier > Informations de police… > Fonctions puis de cliquer sur le bouton Mettre à jour dans le coin en bas à gauche de la fenêtre. Et voilà! Grâce aux heuristiques décrites auparavant, Glyphs peut autogénérer les fonctions numériques lnum, onum, pnum et tnum:

Vous pouvez maintenant choisir entre différents styles de chiffres. Cool!


POLICE UTILISÉE EN EXEMPLE: MARTHA, GRACIEUSETÉ DE LISA SCHULTZ.

Mise à jour 2020-03-25: changement de titre.
Mise à jour 2020-03-30: remplacement du nom du bouton Refresh par Update dans la version en anglais.

Traduction française de Nathalie Dumont.