Recettes

  • by Rainer Erich Scheichelbauer
  • Tutorial
  • – Modified on

Vous connaissez sûrement la commande Glyphe > Ajouter des glyphes… (Cmd-Shift-G). Elle fait apparaître une fenêtre avec un champ texte comme celle-ci:

Maintenant vous pouvez entrer des noms de glyphes comme ils apparaissent dans le panneau d’informations de glyphe, par exemple, germandbls, five ou guillemetleft. Ou bien vous pouvez entrer le caractère même, comme ä ou à, et Glyphs ajoutera un glyphe avec le nom de glyphe qui corresponde, dans ce cas adieresis et agrave. La commande reconnaît même les ligatures, ce qui fait que vous pouvez inscrire t_t et vous obtiendrez un glyphe ligature nommé t_t fait de deux composantes t. Vous pouvez entrer plusieurs noms de glyphe à la fois, séparés par des espaces ou des retours de chariot. De cette façon, vous pouvez copier et coller des listes complètes de glyphes que vous conservez à portée de main dans des fichiers texte, ce qui vous permet de créer plusieurs glyphes en même temps.

Recettes de composantes simples

Ce qui est vraiment génial, ce sont les recettes. Une recette est une chaîne contenant un signe égal, par exemple, six.numr=six.sups. Glyphs essaie de faire une composante avec ce qui se trouve à gauche du signe égal. À droite du signe égal est le nom du glyphe qui en résulte. Donc, dans l’exemple six.numr=six.sups, Glyphs créera un glyphe nommé six.sups et introduira une composante six.numr.

Essayez d’imaginer les possibilités. Pour construire par exemple une police de caractères faite uniquement de capitales, vous pouvez entrer quelque chose comme ceci:

A=a B=b C=c D=d E=e F=f G=g H=h I=i J=j K=k L=l M=m
N=n O=o P=p Q=q R=r S=s T=t U=u V=v W=w X=x Y=y Z=z

Cela crée les lettres bas de casse a-z et insère à l’intérieur d’elles les capitales A-Z, mais en tant que composantes! De cette manière, les capitales et les bas de casse seront toujours synchro. Cool.

Recettes de composantes multiples

Entrez le signe plus. Jetez un coup d’œil à cette recette:

h.short+circumflex=hcircumflex

Elle prend la composante h.short, ajoute la composante circumflex, pour ainsi créer le glyphe hcircumflex.
Vous devez donc ajouter un nouveau glyphe que vous nommerez h.short. Ensuite, vous pouvez raccourcir la hampe et obtenir un h.circumflex encore plus seyant:

Dans la plupart des cas, la recette intégrée fera joliment le travail. Il vous suffit d’écrire le nom du glyphe et Glyphs saura quoi faire. Par exemple, si vous entrez edieresis, Glyphs construira le e avec tréma à partir des composantes e et dieresis. Pour la liste complète des recettes intégrées, allez à Fenêtre > Informations de glyphe. Si vous n’êtes pas d’accord avec la recette préparée pour vous, vous pouvez faire la vôtre avec le signe plus.

Allons maintenant un peu plus loin:

s.sc+s.sc=germandbls.sc

Dans ce cas, le deuxième glyphe n’est pas une marque diacritique, mais une lettre régulière. Ce qui signifie que, dans cet exemple, Glyphs insérera deux s.sc l’un à côté de l’autre, ce qui formera un double s petite capitale construit à partir de deux composantes s.sc. C’est en fait ce que le germandbls (double s allemand) est censé devenir lorsque l’on passe en mode petite capitale:

Note: en fait, cela ne devrait pas être le travail de la police. C’est plutôt le moteur du logiciel de mise en page ou du système qui affiche votre police qui devrait s’en charger. Mais la rétrocompatibilité ou encore un logiciel trop ancien peut rendre cette solution du germandbls.sc nécessaire.

En résumé, avec les recettes, deux glyphes peuvent être additionnés pour créer, soit un diacritique, soit un digramme. Et ce qui est vraiment bien fait, le glyphe qui en résulte sera constitué de composantes.

Intervalles

Vous pouvez ajouter des intervalles entiers d’Unicode en ajoutant un deux-points entre les deux noms de glyphes, comme ceci:

uni2500:uni257F

Cela, par exemple, ajoutera à votre police tous les caractères qui dessinent des boîtes (oui, oui, ça existe bel et bien: https://en.wikipedia.org/wiki/Box-drawing_character) en tant que glyphes. Bref, la structure est nomdeglyphe1:nomdeglyphe2, où nomdeglyphe1 a une valeur Unicode plus petite que celle de nomdeglyphe2. Par la suite tous les caractères listés dans l’Unicode entre les deux, ces deux caractères compris, seront ajoutés.

Cela dit, la structure de glyphe utilisée importe peu. Vous pouvez inscrire les noms lisibles (nice names) ou les noms uniXXXX. Voici donc l’équivalent de l’exemple précédent:

boxLightHorizontal:boxHeavyUpAndLightDown

Édition sur plusieurs lignes

Vous serez confronté à des situations où vous aurez un tas de lignes de recettes avec des structures semblables. Et vous vous retrouverez à répétitivement taper des trucs similaires sur chaque ligne, encore et encore, comme un robot. Beurk.

Par chance, il existe des éditeurs de texte qui permettent l’édition sur plusieurs lignes, tels que Sublime Text et TextMate. Dans TextMate vous tapez sur la touche Option pour changer entre régulier et sélection de colonne. Une fois que vous êtes dans la sélection colonne, tout le travail d’édition que vous faites est exécuté sur chaque ligne. Dans Sublime Text, vous pouvez faire la même chose en utilisant le raccourci Cmd-Shift-L.

Combinez cela avec la capacité de copier tous les noms de glyphe sélectionnés: sélectionnez les glyphes depuis l’onglet Police, faites un clic droit pour faire surgir le menu contextuel, puis sélectionnez Copier les noms de glyphes > Un par ligne.

Collez ensuite votre sélection dans TextMate ou Sublime Text, puis éditez joyeusement plusieurs lignes à la fois:

Pas mal cool.


Mise à jour 2017-10-05: ajout d’une note et de paragraphes dans Intervalles et Édition sur plusieurs lignes.
Mise à jour 2019-08-05: correction d’erreurs typographiques (merci Nathalie!).

Police utilisée dans les exemples: Alena, avec l’aimable autorisation de Roland Stieger.

Traduction française de Nathalie Dumont.