Localiser votre police: le ij accentué néerlandais

Tutorial
by Rainer Erich Scheichelbauer
en fr zh

2 September 2015 Published on 17 September 2012

Les gens parlant le néerlandais peuvent accentuer leurs syllabes en leur ajoutant un accent aigu. Par exemple, ‘ík’ est ‘ik’ avec de l’emphase. Il existe un cas bien particulier: le ij. À la fois le i et le j devraient être chapeautés d’un accent. Petit problème, il n’existe cependant pas de j avec un accent aigu. Voici comment remédier à cette situation.

Une spécialité de la langue néerlandaise est le IJ/ij, aussi connu sous le nom de long ij (lange ij) en distinction avec le nom du ei court (korte ei). Il y a eu une sérieuse discussion à savoir si le ij devrait être considéré comme une lettre séparée ou non. Officiellement, le ij est considéré comme deux lettres séparées, mais à l’appellation, il est traité comme une seule lettre.

Dans le domaine de la typographie, comme vous pouvez vous y attendre, les opinions diffèrent; à savoir, les deux parties des digrammes IJ et ij sont-elles censées rester ensemble ou bien être espacées lorsque l’interlettrage est augmenté? La plupart des typographes (mais pas tous), s’entendent pour dire que lorsque les parties i et j sont dessinées de façon séparée (lors du design du digramme), ou encore, sont équivalentes à un i et un j, ces derniers devraient être espacés lorsque l’approche de groupe est augmentée. Par contre, dans les cas où le i et j sont dessinés comme une ligature, alors ils devraient demeurer une seule unité soudée même lorsque l’approche de groupe est élargie.

Cela peut vous intéresser de savoir qu’Unicode reconnaît U+0132 DIGRAMME SOUDÉ MAJUSCULE LATIN IJ et U+0133 DIGRAMME SOUDÉ MINUSCULE LATIN IJ, mais ils font simplement figure de caractères de compatibilité. Ce qui signifie qu’ils n’existent que pour des raisons de rétrocompatibilité et que leur utilisation est déconseillée. De plus, il n’existe aucun clavier avec une touche IJ, et aucune configuration répandue de clavier qui produit les Unicode U+0132 et U+0133. Nous pouvons donc oublier tout cela (encore une fois).

Un accent pour le J

En néerlandais écrit, vous pouvez mettre l’accent sur une syllabe en accentuant les voyelles: ík au lieu de ik, dóén au lieu de doen, vóór au lieu de voor, etc. Eh oui, vous l’aurez deviné: lorsqu’IJ/ij est accentué, à la fois le I/i et le J/j doivent recevoir des accents aigus.

Maintenant, avec Unicode, il est possible de placer un accent aigu sur le j. Bien sûr, il n’y a pas d’encodage de J/j avec un accent aigu, mais il y a un J/j et il y a un U+0301 DIACRITIQUE ACCENT AIGU. Nous pouvons donc utiliser les attaches de marques pour cela. En théorie, tout ce que les utilisateurs ont besoin de faire, est de taper a j, suivi d’un accent aigu combiné non espacé. Si l’utilisateur sait comment entrer au clavier un accent aigu combiné, tout ira bien. Le seul problème est que ces utilisateurs qui s’y connaissent sont rares.

La vaste majorité, c’est-à-dire pour ainsi dire tous les utilisateurs néerlandais et flamands tapent i-j ou I-J séparément sur leur clavier. Et quand ils l’accentuent, ils tapent í-j ou Í-J. Ce qui signifie que nos polices ont besoin d’une fonction OpenType qui convertisse la séquence i accent aigu j en quelque chose comme ceci:

Il ne nous manque plus qu’un j avec un accent aigu, n’est-ce pas? Rien de plus simple. Commencez par vous assurer d’avoir dans votre police un jdotless et un acutecomb (et si votre design le requiert, un acutecomb.sc ou un acutecomb.case). Cela permettra deux choses: 1) les utilisateurs expérimentés pourront ajouter l’accent aigu combinable à votre j, car vous avez un maintenant dans votre police un accent aigu combinable ainsi qu’un j sans point capable de recevoir cet accent; 2) Glyphs sera maintenant apte à construire pour vous les composés respectifs lors de l’étape suivante. Poursuivez votre lecture.

Si, comme dans la plupart des cas, le design de votre ij est un digramme, il vous suffit d’ajouter un jacute et un Jacute à votre police. Pensez également à ajouter jacute.sc si vous avez des petites capitales. La façon la plus rapide de procéder est d’exécuter Glyphe > Ajouter des glyphes… (Cmd-Shift-G) puis tapez Jacute jacute jacute.sc dans le dialogue qui suit. Une fois que vous appuierez sur le bouton Générer, les glyphes seront ajoutés à votre police, avec les bons composés.

Les fonctions OpenType pour le IJ accentué

Maintenant, allez à Fichier > Informations de police… > Fonctions (Cmd-I), et mettez à jour vos fonctions OpenType en cliquant sur le bouton Mettre à jour qui se trouve dans le coin en bas à gauche. Jetez ensuite un coup d’œil à la fonction locl. Glyphs devrait avoir ajouté les lignes suivantes:

language NLD;
sub iacute j' by jacute;
sub Iacute J' by Jacute;

Si un j bas de casse est entré au clavier après un i bas de casse avec un accent aigu, ou encore un J capitale après un I capitale avec un accent aigu, et bien le j ou J sera remplacé par sa contrepartie accentuée. Si un j bas de casse est tapé après un i bas de casse avec un accent aigu, ou un J capitale après un I capitale avec un accent aigu, alors le j ou le J seront remplacés par leurs contreparties accentuées que nous venons tout juste d’ajouter à la police. À condition, bien sûr, que la langue définie sur le système soit le néerlandais. Si votre locl n’est pas automatisé, car vous préférez écrire votre propre code, vous aurez à ajouter les lignes précédentes de façon manuelle.

Glyphs ajoutera également cette ligne au préfixe des Languagesystems:

languagesystem latn NLD;

Également, si vos Languagesystems ne sont pas automatisés, pensez à ajouter cette ligne à votre code, autrement la fonction locl ne fonctionnera pas.

Si vous avez des petites capitales dans votre police, les fonctions petites capitales smcp et c2sc devraient avoir des lignes qui font le remplacement de jacute par jacute.sc, et Jacute par jacute.sc, respectivement. Cette fois-ci encore, si vous avez choisi de ne pas automatiser ces fonctions avec l’option Generate Feature Automatically, pensez à ajouter ces lignes ou des lignes équivalentes à votre code.

Une dernière chose à vérifier est la fonction nommée ccmp. Dans l’un des lookups, Glyphs devrait ajouter cette ligne:

sub [i j]' @CombiningTopAccents by [idotless jdotless];

Voilà la ligne de code avec laquelle la bonne solution Unicode fonctionne avec les attaches de marques. Le j avec le point est remplacé avec un j sans point à toutes les fois qu’un accent combiné supérieur y est ajouté.

Note: référez-vous au tutoriel sur les alternates positionnelles pour savoir ce qu’est un lookup.

Autres solutions pour le design de ligature

Si votre IJ ou ij est une vraie ligature, ou a une autre forme spéciale (p. ex., lorsque le I est raccourci), vous voudrez plutôt ajouter I_J.loclNLD i_j.loclNLD et Iacute_J.loclNLD iacute_j.loclNLD. Cette fois encore, Glyphs (dans les versions 2.3.1 et plus récentes) sera capable d’automatiser la fonction de code OpenType pour vous. Ajoutez également les variantes .sc appropriées si vous avez des petites capitales.

C’est tout. Dans des programmes de mise en page comme Adobe InDesign ou Quark XPress, vous pouvez maintenant définir votre langue de texte en néerlandais, taper m-í-j-n et le j sera également accentué. Cool.


POLICE UTILISÉE DANS LES EXEMPLES: HENRIETTE PAR TYPEJOCKEYS.

Mise à jour 2014-09-02: remplacement par les nouveaux noms de glyphes selon Glyphs 2.
Mise à jour 2016-05-30: réécriture afin de refléter la solution recommandée pour le j avec un accent aigu.
Mise à jour 2016-06-08: ajout de la section Autres solutions pour le design de ligature.
Remerciements à Rob Mientjes.
Mise à jour 2019-10-24: correction typographique dans la version anglaise.

Traduction française de Nathalie Dumont.